Le Web sémantique : améliorer l’accès aux catalogues des bibliothèques

A quand le catalogue en ligne de notre bibliothèque municipale qui répondra à la collégienne qui veut « s’occuper de bébés » qu’il existe des ouvrages sur les études de puériculture ? Comment renouveler l’image des catalogues et mieux les inscrire dans les pratiques actuelles des internautes ?

L’accès à distance aux collections des bibliothèques par la consultation des OPAC sera facilité par l’émergence des technologies du Web sémantique. Permettant à la fois une meilleure visibilité des collections et une recherche plus intuitive pour l’utilisateur. Et peut-être à terme d’inscrire ces accès dans l’écosystème du web ?

Grâce à cette innovation technologique : l’ensemble des normes développées par la société W3C  structurant les données sur le Web parmi elles le fameux modèle RDF (Resource Description Framework ou Cadre de Description des Ressources),  sorte de grammaire de base ou  langage qui permet aux machines de communiquer et de faire le lien entre les données.

Via Eric Neumanns presentation at SESL09, looks like it is based on the newer semweb logos at http://www.w3.org/2007/10/sw-logos.html.

Le décloisonnement de l’ensemble des catalogues sera opéré grâce à des données  exploitables et accessibles.  La  Bibliothèque Nationale de France et le Centre Pompidou adoptent le web sémantique dans la conception de leurs sites Internet pour optimiser et unifier l’accès à leurs différents catalogues. En effet, « il s’agit de concaténer et de lier la totalité des données provenant de sites divers ou de différents catalogues pour les rendre plus visibles à la lecture ».

Par ailleurs, les moteurs de recherche sémantique améliorent la pertinence des résultats par l’interprétation et l’extension de la requête avec un résultat plus pertinent, plus exhaustif en évitant le silence par des résultats connexes ou bruités par exemple. Les usagers adopteront en cela une recherche similaire à celle des moteurs de recherche généralistes tels que Google.

Avant d’entreprendre les moyens techniques proposés, il faut faire montre d’une volonté de transparence sur ses propres données, comme peut l’expliquer  Florence Tisserand dans son mémoire de Master 1 en Information-Communication intitulé « Panorama de la bibliothèque 3.0«   afin de correspondre à cette logique de partage avec l’extérieur. Et ainsi attirer le public en offrant un libre accès aux catalogues.


Publicités

4 réponses à “Le Web sémantique : améliorer l’accès aux catalogues des bibliothèques

  1. Pingback: Le Web sémantique : améliorer l’accès aux catalogues des bibliothèques « la bibliothèque, et veiller

  2. Bonjour,
    Merci pour cet intéressant article!
    Remarque : le lien BNF/ BPI ne fonctionne pas, on dirait. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s